Vous souhaitez suivre notre évolution ? 

Merci pour votre envoi !

Les gestes éco-responsable des participants du Défi Energie du Grand Annecy

Mis à jour : juil. 15


C’est quoi le Défi Energie du Grand Annecy ?



eGreen accompagne l’agglomération du Grand Annecy afin de sensibiliser les habitants aux économies d’énergie. Pendant 6 mois, plus de 100 foyers participent à ce défi sur la thématique de l’énergie dans le but de réaliser des économies d’énergie dans leurs logements. L’application mobile ou plateforme web d’eGreen leur permet de suivre leurs consommations d’énergie grâce aux données des compteurs Linky ou à la saisie manuelle des index de consommation.

Pour les aider à mettre en œuvre des comportements plus éco-responsables, des défis personnalisés leur sont proposés. L’objectif ? Gagner le plus de points en réalisant des éco-gestes et aider son équipe à gagner le challenge !


Cette démarche ludique et incitative, permet de motiver les participants à adopter des éco-gestes dans leur quotidien dans le but de réduire leurs consommations énergétiques. En plus de l’impact positif sur l’environnement, ces challenges permettent de renforcer la cohésion sociale autour d’une démarche collective qui a du sens.




Comment sensibiliser efficacement aux économies d’énergie ?



1) Adapter les éco-gestes et les défis aux participants


Afin d’optimiser le taux de participation à ces challenges, il est nécessaire de proposer des défis personnalisés en les adaptant aux participants, ni trop faciles ni trop compliqués afin qu’ils se sentent motivés et qu’ils apprennent de nouveaux éco-gestes.



2) Adapter les éco-gestes et les défis à la sensibilité environnementale des participants


Les éco-gestes proposés doivent également ne pas être encore adoptés par les participants, sinon ils auront l’impression de ne rien apprendre de cette démarche. Pour cela, nous demandons aux participants de nous communiquer les éco-gestes qu’ils réalisent déjà au quotidien.



3) Des éco gestes et des défis faciles à fort impact environnemental


Enfin, les éco-gestes préconisés doivent avoir un rapport “impact environnemental” vs “facilité de mise en oeuvre” le plus élevé possible. Il faut favoriser des éco-gestes simples à réaliser et efficaces c'est-à-dire à fort impact environnemental. Les éco-gestes doivent se trouver en haut à droite du graphique ci-dessous !



Pour atteindre ces différents objectifs de sensibiliser efficacement les participants, nous avons interrogé l’ensemble des foyers, et voici une synthèse des résultats obtenus !


À lire également : Défis Développement Durable



Les 5 éco-gestes les plus réalisés


  • Réguler la température de son chauffage

La température maximale moyenne de chauffage pour l'ensemble des pièces d'un logement est de 19 °C en présence des habitants dans le logement. La nuit, il est conseillé de couper le chauffage des pièces à vivre et de réduire la température des chambres à 16°C. Baisser le chauffage d’1 degré permet de réduire votre consommation de 7% selon l'ADEME.


  • Remplacer les ampoules traditionnelles par les LED

Les LED permettent d'économiser jusqu'à 90 % d'énergie par rapport à une ampoule classique (halogène).


  • Éteindre les lumières en cas d’absence dans la pièce

Ne pas laisser allumer la lumière inutilement, l’éteindre manuellement lorsqu’on n’est pas dans la pièce et favoriser l'éclairage naturel.


  • Débrancher toutes les prises tous les soirs

Atteindre tous les petits appareils électroménagers et électroniques présents essentiellement dans la cuisine et le salon. Utiliser des multiprises ou des interrupteurs sans fil pour éteindre simplement vos appareils. Débrancher les chargeurs systématiquement.


  • Utiliser le sèche linge au minimum

Sécher votre linge à l’air libre dès que possible sur un étendoir.




Les 5 éco-gestes les moins réalisés


  • Couper la VMC de manière intermittente

Une VMC permet de réduire considérablement sa facture de chauffage, elle doit fonctionner en permanence même à petite vitesse afin de réduire les pertes de chaleur et d'éviter la surconsommation d’énergie en hiver.


  • Ouvrir les rideaux devant les radiateurs le soir

Il est conseillé de fermer les rideaux et volets pour limiter la déperdition de chaleur. Attention, cependant que les rideaux ou les meubles ne recouvrent pas les radiateurs.


  • Collecter l'eau froide avant l'arrivée d'eau chaude

Collecter l’eau froide avant l’arrivée de l’eau chaude permet de limiter la perte, elle peut être utilisée pour les toilettes, pour nourrir vos plantes ou pour tout autre usage nécessitant de l'eau froide.


  • Mettre une bouillotte sous le lit

Placer une bouillotte sous le lit permet de réchauffer la pièce et de maintenir la température pendant la nuit. Il est préférable de privilégier une bouillotte plutôt que d'augmenter la température de la chambre.


  • Faire isoler ses combles

L’isolation thermique des combles vous permet d’améliorer le confort et de réduire d'environ 30%, les déperditions de chaleur selon l'ADEME.





Les 5 défis les plus faciles et qui ont le plus d’impact


  • Mettre un coussin d'isolation sous le pas de porte

Améliorer l’isolation des portes afin d’éviter les déperditions de chaleur, et ainsi faire des économies d’électricité. Plusieurs solutions existent : calfeutrer la porte d’entrée avec des joints, isoler le bas de porte avec un coussin ou encore poser un rideau isolant.


  • Couvercle sur les casseroles

Mettre un couvercle sur les casseroles lorsque l’on cuisine permet d’économiser l’énergie, jusqu'à 30% pour des aliments cuits à l'étouffée (comme dans une cocotte-minute par exemple) selon l’ADEME.


  • Débrancher toutes les prises tous les soirs


  • Éteindre les lumières en cas d’absence dans la pièce


  • Emmène son enfant à pied à l'école

Emmener son enfant à pied à l’école, en transport en commun ou encore à vélo plutôt que d’utiliser la voiture permet de se déplacer sans polluer.




Les 5 défis les plus difficiles et qui ont le plus d’impact


  • Faire isoler ses combles


  • Réduire le temps passé sous la douche

Prendre des douches courtes (de 5 min environ) est largement suffisant pour se laver et se rincer. Couper l’eau pendant que l’on se savonne et utiliser un minuteur comme rappel lorsqu’on est sous douche.


  • Pas de micro ondes pour limiter le nombre d'appareil

L’utilisation d’un micro-ondes combiné avec tous les autres appareils électroménagers peut entraîner une consommation d’électricité importante.


  • Pas de sèche cheveux

Le sèche-cheveux est l’un des appareils électriques qui consomme le plus, entre 70 et 130 kWh par an.


  • Dégivrer le congélateur

La formation de givre dans un congélateur entraîne une surconsommation électrique et use plus rapidement les appareils, il est donc important de le dégivrer régulièrement.



À lire également : DéfiEnergie du Grand Annecy : résultat de la démarche

Zéro Déchet au quotidien : 10 actions à réaliser chez soi ou au travail