top of page

Vous souhaitez suivre notre évolution ? 

Merci pour votre envoi !

Plan de sobriété énergétique : ce qu'il faut retenir...

Dernière mise à jour : 18 avr.


Le Gouvernement a dévoilé son plan de sobriété énergétique pour aiguiller les différents acteurs de l’économie et les aider à atteindre les objectifs fixés :

  • 10% d’économie d’énergie d’ici 2 ans

  • 40% d’ici 2050.

Tous les secteurs sont concernés pour atteindre les objectifs d’économie: le secteur du bâtiment, la mobilité, les services de l'État, les collectivités territoriales, le sport, les entreprises, et les foyers.


Pour rappel, les bâtiments tertiaires et résidentiels contribuent à près de 45% de l’énergie finale consommée en France et génèrent 20% des émissions directes de gaz à effet de serre.


Voici les différentes préconisations formulées :


Un bâtiment tertiaire dans une rue ensoleillée.

L’importance du réglage du chauffage dans les bâtiments



En effet, la réglementation prévoit que lorsque les locaux sont occupés, le chauffage doit être fixé à 19°C et la climatisation à 26°C.

En période d’inoccupation des bâtiments, les limites sont fixées à :

  • 16 °C (lorsque la durée d’inoccupation est égale ou supérieure à 24 heures et inférieure à 48 heures)

  • 8 °C (lorsque la durée d’inoccupation est égale ou supérieure à 48 heures).



Le besoin de pilotage des installations dans les bâtiments



Pour mieux gérer les consommations d’énergie, il est fortement conseillé de mettre en place des systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments notamment sur la partie chauffage et climatisation (BACS - Building Automation & Control Systems).


Les bénéfices en termes d’économie d’énergie sont importants :

  • Jusqu’à 20% de réduction grâce au pilotage intelligent.

  • La régulation de la ventilation et l’extinction lorsque le bâtiment est inoccupé permet de réduire de 50% les consommations liées à la ventilation

Le saviez-vous ? Une aide de 46 000 euros est proposée par l'État pour acquérir un système BACS.

De plus, les dispositifs de pilotages intelligents seront peut-être obligatoire pour tous les bâtiments tertiaires d’ici 2027. Le décret BACS l’impose, le 1er janvier 2025, pour les bâtiments d’une puissance de chauffage et de climatisation supérieure à 290kW.



La nécessité d’isoler les canalisations



L’isolation des canalisations va devenir obligatoire lors d’un changement de chaudière d’ici 2025.

  • En effet, jusqu’à 20% de chaleur peut être perdue en raison de la longueur, mais aussi d’un manque d’isolation des tuyauteries d’eau et de chauffage.

Le saviez-vous ? Une aide d’environ 25 euros par mètre de réseau pour le tertiaire et 30 euros par mètre de réseau pour le résidentiel est proposé par l’état dans le cadre des certificats d’économies d’énergie.


L’impact de la maintenance des équipements



L’entretien des chaudières et des pompes à chaleur permet d’éviter des dérives de consommation. Une mauvaise maintenance peut entraîner entre 8 à 12% de sur-consommation. Un désembouage régulier permet d’éviter une perte d’efficacité de l’ordre de 17%.



Les autres conseils aux entreprises souhaitant établir un plan de sobriété énergétique



Il est également conseillé aux entreprises de :

  • Diagnostiquer la performance des bâtiments et l’isolation des infrastructures (sols, fenêtres, murs, etc.) et installer des dispositifs de gestion technique des bâtiments.

  • Utiliser des outils de pilotage, suivi et mesure en temps réel des consommations énergétiques.

  • Sensibiliser et former les salariés aux écogestes, notamment sur les usages numériques.

  • Relayer auprès des salariés les alertes relatives aux périodes de tension sur le réseau via le dispositif ÉcoWatt.

  • Mettre en place des solutions techniques moins énergivores (remplacement du matériel et équipements, éclairage basse consommation).

  • Contractualiser avec les fournisseurs, sous-traitants et autres parties prenantes amont et aval, y compris les clients, en intégrant des dispositions de sobriété énergétique.

  • Mettre en place des dispositifs de chauffage autonome ou de récupération de chaleur.

Pour prendre connaissance du plan d’action de l’État dans son intégralité, cliquez sur le lien qui suit : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/dp-plan-sobriete.pdf





Comentarios


bottom of page