Vous souhaitez suivre notre évolution ? 

Merci pour votre envoi !

Comment limiter son impact carbone en vacances ?

Mis à jour : juil. 15


Votre bonne conscience écologique prend des vacances en même temps que vous ? Le tourisme représente 8% des émissions totales de CO2 à travers le monde¹ et en vacances nous sommes généralement amenés à nous déplacer, à consommer davantage et à produire plus de déchets. L’ONU a d'ailleurs pour ambition de réduire l'impact du tourisme sur le réchauffement climatique en sensibilisant les vacanciers à faire évoluer leur comportement² . Il est en effet tout à fait possible de profiter de ses vacances tout en préservant l’environnement, voici différentes solutions permettant de limiter votre impact carbone lors de vos congés !

Déplacement pour partir en vacances


Les rejets de CO2 liés aux déplacements sont le 1er poste d’émission lors de ses congés. L’avion, les bateaux et ferry sont des moyens de transport très polluants.

Privilégiez plutôt le voyage en train, moins énergivore et moins polluant, il offre le choix de nombreuses destinations desservies partout en Europe. Et vous polluez 50 fois moins de CO2 que la voiture et 80 fois moins que l’avion.³

Moins polluant que l’avion mais plus que le train, les déplacements en voiture restent le moyen de transport préféré des français pour partir en vacances, loin devant l’avion (30%) et le train (16%). Pour limiter vos émissions lors de vos déplacements, pensez au covoiturage.

Il est aussi possible d’alléger son bilan carbone en vérifiant la pression des pneus, en ne chargeant pas trop son véhicule, en roulant à vitesse modérée et en utilisant à bon escient la climatisation.

Une fois arrivé à destination, privilégier les vélos en libre service ou les transports en communs pour vous déplacer, c’est un excellent moyen de découvrir une ville tout en limitant son empreinte carbone !





Logement


Lorsque que vous séjournez à l'hôtel, privilégiez en amont les établissements mettant en œuvre des démarches RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ambitieuses.

En effet, ces établissements utilisent des sources d'énergies renouvelables, réduisent leur production de déchets et sont soucieux de réduire leurs consommations d'énergie et d’eau.

De même, pour les locations de gîtes et les chambres d'hôtes, certains labels comme le label écologique communautaire, valorisent les services plus respectueux de l’environnement.

Ou encore, rapprochez-vous de la nature en vous tournant vers des hébergements ayant une démarche écologique comme par exemple une petite cabane au milieu d’un étang, dans les arbres, dans un hameau, etc.


A vous d’être attentif à ne pas changer trop fréquemment les draps et les serviettes, à économiser de l’énergie (eau chaude, climatisation, éclairage,...).




Alimentation


Découvrez les spécialités locales ! Privilégier les produits de saison, locaux et bio permet de réduire au maximum les émissions liées au transport de nourriture sur les longs trajets. Et, n’oubliez pas votre tote bag préféré pour ne pas utiliser de sacs plastique.


Cependant, l’empreinte carbone dépend du type d’aliment et pas seulement d'où il vient. Par exemple, les produits d'origine animale émettent entre 10 et 50 fois plus de gaz à effet de serre que ceux d'origine végétale. Tentez les barbecues vegan et limitez au maximum votre consommation de viande rouge !




Consommer durable


Pour les souvenirs de vacances, faites un geste pour la planète en privilégiant les produits fabriqués localement plutôt que ceux conçus à l’étranger.


Préférez les solutions écologiques et économiques comme l’achat de seconde main dans les friperies, les brocantes ou les vide greniers qui permettent de dénicher des pièces uniques tout en privilégiant l’économie circulaire.




Recyclage déchets


Même en vacances, on n’oublie pas de trier ses déchets. Jeter vos déchets dans la bonne poubelle ! Les consignes de tri différent selon les villes. Pour connaître les consignes de tri, demandez à la réception de votre établissement (camping, hôtel, hébergeur) ou directement à l’office de tourisme.

Encore mieux passez en mode zéro déchet : achats en vrac, utilisation d’objets réutilisables, etc. Rendez-vous dans l'épicerie en vrac la plus proche avec votre tote bag et vos bocaux.




L’essentiel green de l’été


Lorsque vous partez en vacances prenez vos précautions, faites attention de ne rien oublier. Faites une check list ! Par exemple, pour vos produits d'hygiène tournez vous vers le zéro déchet avec des savons solides, une alternative beauté écologique et économique.


Pensez aussi à prendre avec vous une bonne crème solaire, résistante à l’eau et de préférence à filtres minéraux d’origine naturelle, sans nanoparticules et autres ingrédients toxiques à l’intérieur pour éviter de polluer les milieux marins.


Les chargeurs de téléphones, tablettes, ordinateurs sont fréquemment oubliés, c’est pourquoi ils sont également à prévoir pour ne pas être contraint d’en racheter sur place.


Enfin, la gourde est l'objet indispensable à avoir sur soi afin d’éviter d’acheter des bouteilles en plastiques à répétition durant votre séjour.




Les idées de vacances écolo


Pourquoi pas allier culture et nature ? Une escapade à vélo permet de découvrir une nouvelle destination en visitant une ville autrement, et de vivre une expérience unique.

Vivez votre propre Pékin Express ! Partez en covoiturage à la découverte de nouvelles villes partout en France, le tout en faisant des économies et en réduisant la pollution de l'environnement.

Allez en Chine en train (oui c’est possible !). Prenez un train jusqu’à Shanghai. Chaque pays à ses merveilles ferroviaires comme le Train Jaune en France et d’autres comme le Transcantabrico en Espagne, Le Cinque Terre Express en Italie, Le Bernina Express en Suisse où l’on peut découvrir des paysages magnifiques.

Vous adorez marcher ? Partez à la découverte de nouveaux paysages en alliant la randonnée et le camping, à la mer, à la montagne ou à la campagne ! Et pour vivre l’expérience jusqu’au bout, apportez votre matériel de bivouac pour passer vos nuits dans des lieux insolites en pleine nature.


Pratiquez des activités “douces” comme le paddle, la planche à voile, le vélo ou la balade à cheval plutôt que celles qui polluent comme le jet ski, le quad, ou le parachute ascensionnel…


L'écotourisme, appelé aussi tourisme vert, est un mode de voyage responsable, en se rendant dans des espaces naturels contribuant au respect de l’environnement et de la culture locale par exemple.

La France regorge de lieux magnifiques, nul besoin de traverser les océans pour découvrir de nouveaux paysages !


Profitez de votre été ! 💚



À lire également : Zéro Déchet au quotidien : 10 actions à réaliser chez soi ou au travail



RÉFÉRENCES


*¹https://demarchesadministratives.fr/demarches/astuces-pour-reduire-son-empreinte-ecologique-pendant-les-vacances

*²https://www.ecoco2.com/blog/tout-pour-des-vacances-ecoresponsables/

*³https://www.oui.sncf/article/oui-le-train-est-l-un-des-moyens-de-transport-les-moins-polluants


*https://www.am-today.com/sites/default/files/articles/47752/cp-sondage-yougov-bipgo-vf.pdf

*https://korii.slate.fr/et-caetera/ecologie-local-circuits-courts-pollution-transport-viande